Sur la répression violente de la marche pacifique et patriotique du samedi 2 juin 2018

Chères amies, chers amis,

Déterminés à préserver notre démocratie face aux dérives d’un régime autocratique, nous, forces populaires et patriotiques du Mali, sommes sortis massivement et pacifiquement hier, samedi 2 juin 2018, pour dénoncer la fraude électorale et pour libérer l’ORTM.

C’est alors que les forces de l’ordre, sur instructions de nos autorités, ont violemment réprimé cette marche pacifique et patriotique à coup de gaz lacrymogènes et en faisant de nombreux blessés parmi les manifestants non violents et non armés.

A travers cet acte odieux perpétré contre des citoyens maliens de plein droit, ce régime nous montre qu’il a atteint ses limites, et que notre démocratie est en danger. Nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale, il faut que lumière soit faite, il faut que les responsabilités soient situées, car nul ne saurait impunément piétiner ainsi notre démocratie acquise si chèrement.

Le Président du Parti

Honorable Soumaïla Cissé
Grand Officier de l’Ordre National

Image 1 Image 2 Image 3 Image 4 Image 5 Image 6 Image 7 Image 8 Image 9 Image 10 Image 11 Image 12