Le discours de Soumaïla Cissé lors de la cérémonie de lancement de sa campagne électorale

Le discours de l’Honorable Soumaïla Cissé, Chef de file de l’Opposition, candidat de l’URD et de la Plateforme d’alliance « Ensemble Restaurons l’Espoir » lors de la cérémonie de lancement de sa campagne électorale | Dimanche 8 juillet 2018 sur le Boulevard de l’Indépendance à Bamako.

………………………

 

Mes chers amis,

Merci d’être venus ici si nombreux pour le lancement de notre campagne électorale !
Merci d’être venus ici si nombreux pour ensemble, restaurer l’espoir !
Merci d’être venus ici si nombreux pour l’alternance et la victoire !

Notre pays est à présent devant un choix majeur : continuer sur le chemin actuel qui conduit à l’échec ou se redresser pour redevenir ce que le Mali a toujours été : un pays stable, libre, uni et fier.

Mes chers amis, je vous ai rencontrés et entendus depuis 5 ans. Je suis fier d’être devant vous pour porter votre espérance. À l’égoïsme et à l’incompétence d’un pouvoir déconnecté, vous répondez par la générosité et l’engagement !

Porté par votre soutien, je m’engage à tout mettre en œuvre pour ramener la paix et l’unité, redonner à l’État toute son autorité et permettre à l’armée de reconquérir les territoires perdus. Le Mali ne peut plus être spectateur de son destin comme c’est le cas depuis 5 ans. Nous rétablirons la sécurité, nous pacifierons le pays, du Nord au Centre, et nous instaurerons un véritable dialogue entre les différentes communautés pour qu’elles puissent de nouveau vivre en harmonie.

Dès aujourd’hui, mobilisons toutes nos forces pour éradiquer les terribles calamités que sont la pauvreté et la misère. Pour permettre à chacun de mieux vivre, de mieux se soigner, d’avoir un emploi et d’être mieux éduqués, ma gouvernance économique sera énergique et intraitable. Je m’engage à lutter énergiquement contre le clientélisme et à défendre l’intérêt général. J’exigerai des serviteurs de l’État une probité exemplaire. Aucun membre de ma famille d’aura de fonctions officielles. J’en fais ici le serment solennel.

Grâce à vous, nous allons réussir en nous mobilisant.

Le projet que je vous propose est fondé sur cinq piliers :
1. Restaurer la paix, la sécurité du pays et l’autorité de l’État
2. Instaurer un véritable dialogue entre tous les Maliens
3. Mettre l’État au service des populations
4. Donner aux jeunes et aux femmes la place qui leur est due
5. Construire une économie performante et solidaire

Pour le Mali, avec chaque Malienne et chaque Malien, je choisis l’espoir !

Je serai le Président de l’unité, de la réconciliation et de la concorde nationales.
Je serai le Président de la transparence, de la loyauté et de la dignité.
Je serai le Président du travail de la solidarité.
Je serai le Président d’un Mali fier, accueillant et respecté.

Pour parvenir à cette victoire, j’en appelle à une campagne calme et apaisée, avec un véritable débat démocratique, programme contre programme.

Le Mali a trop de défis à relever, le Mali va mal. Cette élection doit nous permettre de choisir ensemble les bonnes solutions pour restaurer l’espoir.

Mais pour que cette élection présidentielle soit une chance pour notre pays, il faut voter. Il ne faut pas s’abstenir ou rester chez soi. Allez retirer vos cartes d’électeur. C’est très important. Et le jour du vote il faudra être vigilant contre toutes les tentatives de fraude.

Ce rendez-vous est pour vous et pour le Mali. Cette élection est la vôtre. Ne vous la laissez pas volée ! Tout dépend de vous.

Tous ensemble, unis et solidaires, avec l’appui de Dieu, restaurons l’espoir !