Sur la tentative d’assassinat du chroniqueur Madou Kanté

Source
BEN URD
Date
25 juillet 2017

L’URD a appris avec consternation la tentative d’assassinat du chroniqueur Madou Kanté alias le « Maréchal Madou Ka Journal » dans la nuit du 24 au 25 juillet 2017 à Bamako par des individus armés.

L’URD condamne avec la dernière rigueur cet acte odieux et inacceptable qui viole dangereusement la liberté d’expression et le caractère sacré de la personne humaine.

L’URD lui souhaite un prompt rétablissement.

L’URD constate, ces derniers temps, avec regret et inquiétude, l’escalade de la violence, les menaces, les actes de vandalisme et autres actes d’intimidation contre tous ceux qui s’opposent au régime actuel.

La semaine dernière, le véhicule de l’épouse du Chef de file de l’opposition, Président de l’URD, ainsi que celui d’une de ses amies ont été vandalisés.

Ces actes lâches, vieux d’une autre époque, ne peuvent que contribuer à détériorer le climat social déjà tendu et le vivre ensemble que le Gouvernement peine désespérément à consolider.

L’URD invite le Gouvernement, en dépit de l’inertie qui caractérise ses réactions, à rechercher et à mettre à la disposition de la justice tous les auteurs, coauteurs et complices de ces actes inacceptables en démocratie.

L’URD demande à ses militants et sympathisants de ne pas céder à l’intimidation encore moins aux menaces et de rester mobilisés et déterminés contre tous les dangers qui guettent la cohésion sociale et le vivre ensemble.

Bamako, le 25 juillet 2017

Le secrétaire à la communication

Me Demba Traoré
Officier de l’Ordre National