DECES DE LASSANA KONÉ : MESSAGE DE SOUMAILA CISSÉ

Source
Facebook Soumaila Cissé
Date
7 novembre 2015

DEUIL
Ce vendredi 6 Novembre 2015, au petit matin Lassana Koné s’en est allé.
Les mots justes me manquent tant la nouvelle est aussi terrible que brutale !

UN FRERE MILITANT
Je perds ainsi un grand frère attentionné et disponible. Un homme attachant
qui a un sens aigu de la famille. Lassana, tu as su être pour moi un grand
frère mais aussi un ami et un confident. Sois à jamais remercié.

L’URD perd un Vice-Président, un militant, un membre fondateur assidu et
rigoureux. Un homme de principes, fidèle et dévoué au parti. Les militant(e)s
de l’URD retiendront ta force de conviction, ton courage, ta détermination,
ton engagement et surtout ta conviction que l’avenir est au travail !

Le Mali perd un grand serviteur de l’Etat. Lassana a servi le Mali à
l’international et a eu une brillante carrière à la SOMIEX, à la Pharmacie
Populaire, aux Chemins de Fer du Mali.

« Koulou » comme nous t’appelions tu vas nous manquer. Notre  » cantine » où
nous partagions le repas de midi toute la semaine tout au long de l’année du
lundi au vendredi résonnera toujours du souvenir de ta voix, de ton humour et
de tes rhétoriques.
Nos rires seront étouffés de ton souvenir, nos éclats de voix modérés de ton
souvenir, nos repas à jamais salés de ton souvenir, de ta passion pour la
réussite de notre chantier.

Comme toujours, tu t’es éclipsé discrètement ne voulant déranger personne. Et
pourtant, ta silhouette et le timbre de ta voix resteront omniprésents !

CONVICTION FOI ET ENGAGEMENT
Nous, ta famille, resterons soudés autour de ton idéal, de notre idéal commun
: la force du rassemblement ! En ces instants d’intense émotion, me vient seul
en secours le mot de Simone VEIL : « Il restera de toi ce que tu as donné. »
Et « Koulou », tu as tout donné !

A chacun(e) d’entre nous tu manqueras, tu demeureras pour nous tous, le
modèle, le bon exemple, la référence, la lumière pour poursuivre le chemin de
la victoire pour tous et au nom de tous !
Merci au nom de la famille. Merci au nom du parti. Merci pour ta
disponibilité, ta générosité et ton honnêteté.

Dors en paix mon aîné, mon ami, mon conseiller, et, si tu étais là, tu aurais
dit d’un ton neutre : « C’est pas grave, continuez ! » oui, nous poursuivrons
ton œuvre pour perpétuer ta mémoire !

Qu’ Allah que tu as toujours honoré, t’accueille en son Saint Paradis !

Amin.